presentation_wh2.jpg

365 kilomètres... en trottinette

 

C'est le défi fou relevé par deux entrepreneurs héraultais (34). Cette trottinette un peu particulière était équipée d'un moteur électrique propulsé à l'hydrogène. Il aura donc fallu 18h pour couvrir la distance de 365 km soit une moyenne de plus de 20 km/h. Cet engin est même capable d'atteindre la vitesse maximale de 35 km/h dans un silence impérial. 

L'engin était pourvu de deux réservoirs contenant chacun 600 grammes d'hydrogène soit environ 4 litres d'essence. 

Ce record prouve qu'il n'y a pas que l'hybride et l'électrique parmi les énergies vertes. L'hydrogène n'est pas en reste et offre des possibilités très intéressantes. 

 5 avril 2012 

http://www.leparisien.fr/paris-75/365-km-au-guidon-d-une-trottinette-a-hydrogene-05-04-2012-1940998.php

 

Swatch et la pile à combustible

Il y'a quelques années l'horloger suisse s'était lancé dans un projet automobile en collaborant avec Mercedes pour la mise au point d'une micro-citadine. Aujourd'hui Swatch s'interesse de près à la pile à combustible. En partenariat avec l'institut suisse Paul Scherrer, ils vont développer le principe de la pile à combustible pour l'appliquer à une citadine. 

 

30 avril 2012  

 http://www.turbo.fr/actualite-automobile/489276-swatch-citadine-pile-combustible/

POMA présente une future cabine à hydrogène

Le salon ferroviaire Innotrans, qui se tient à Berlin du 23 au 26 septembre, a été l’occasion pour l’entreprise française POMA, acteur majeur du transport par câble, de présenter la première cabine alimentée par une pile à combustible à hydrogène. Avec cette cabine expérimentale baptisée « H2 », le groupe POMA veut développer et commercialiser une nouvelle génération de cabines tempérées et connectées pour ses futures installations dans le monde et notamment pour les marchés en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud.

 

Le projet « H2 » est une première mondiale, basé sur la technologie pile à combustible, qui transforme l’hydrogène en vecteur d’énergie pour alimenter en électricité de façon autonome les cabines destinées aux remontées mécaniques pour les sports d’hiver et le transport urbain. Chaque cabine embarque une pile à combustible alimentée par de l’hydrogène, couplée à une batterie lithiumion. Cette technologie comporte de nombreux avantages. Elle ne génère aucune émission de gaz à effet de serre. Elle produit un courant continu, propre et constant. Autonome, la pile à combustible ne nécessite pas d’être alimentée par un dispositif complémentaire relié au système d’alimentation de la remontée mécanique comme les systèmes classiques, réduisant ainsi la maintenance et optimisant la disponibilité de l’appareil. Le design fait partie intégrante de ce projet.
Les courbes de la cabine sont plus allongées et les sièges sont disposés pour asseoir les passagers dos à dos afin qu’ils profitent pleinement de la vue. Cette cabine du futur invite les passagers à prendre de la hauteur pour mieux découvrir la ville ou le paysage qui les entourent et rendre le voyage encore plus agréable.

Jean Souchal, Président du Directoire de POMA a déclaré : « le transport par câble est désormais une composante essentielle de la mobilité douce dans le monde entier. Avec
le projet « H2 », nous allons plus loin dans notre démarche en offrant plus de confort et de technologie à nos clients tout en réduisant les émissions de CO2. »

L’hydrogène, vecteur d’énergie propre Le monde de l’énergie est en pleine mutation et l’hydrogène énergie constitue l’une des solutions pour répondre a  court terme aux défis de la mobilité durable : réduction des gaz a effet de serre, de la pollution locale dans les villes et de la dépendance aux carburants pétroliers. Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. L’hydrogène peut être produit à partir de sources d’énergie diverses, notamment le gaz naturel, mais aussi de sources d’énergie renouvelables. L’hydrogène représente un fort potentiel pour fournir de l’énergie propre et garantir la sécurité des approvisionnements.

 

 

Source : http://www.alternativemedia.fr/info.php?id=8299

 

Toyota annonce en vidéo que le futur de l'automobile

 Toyota annonce en vidéo que le futur de l'automobile

 

Toyota annonce en vidéo que le futur de l'automobile passera par l'hydrogène. Son premier modèle de série ainsi motorisé s'exposera au Mondial de Paris.

L'énergie des voitures du futur soulève nombre d'interrogations et de débats. L'heure est aux réductions de cylindrées afin de rendre l'automobile moins nocive pour l'environnement, l'hybridation d'un bloc essence ou Diesel avec un ou plusieurs moteurs électriques se répand jusqu'au supercars, certains constructeurs comme Tesla ou l'Alliance Renault-Nissan pensent que l'avenir passera par le tout électrique et d'autres comme Honda, Hyundai ou Toyota travaillent sur la pile à combustible utilisant l'hydrogène.

Si la plupart des grands groupes planchent sur toutes ces technologies (et d'autres) pour analyser ce qu'il est possible de faire, leurs orientations divergent.

Toyota se dit visionnaire

Volkswagen a notamment exprimé son scepticisme concernant les voitures à hydrogène, dont il juge la technologie trop coûteuse et pas assez efficiente. Il pointe également du doigt le manque d'infrastructures dédiées. Toyota vient de son côté de publier une vidéo pour réaffirmer ses convictions.

Toyota y annonce que les acteurs de l'industrie automobile devront décider l'an prochain s'ils choisissent de soutenir, de s'opposer ou d'ignorer le développement des voitures à hydrogène, et prévoit une intensification du débat autour de cette énergie. Et de se positionner parmi les chefs de file qui auront eu l'audace d'ouvrir la voie d'un futur qu'il n'envisage pas sans hydrogène.

Des avancées inégales suivant les pays

La première voiture à hydrogène de série du constructeur nippon sera la berline dérivée du concept-car FCV. Présentée il y a peu avec sa carrosserie définitive, elle sera exposée au Mondial de Paris en octobre prochain et doit être commercialisée dès 2015, année qu'a également choisi Honda pour lancer son premier modèle de série à pile à combustible préfiguré par le concept FCEV.

Des initiatives réunissant constructeurs, industriels et institutions sont en cours pour développer les infrastructures nécessaires aux voitures à hydrogène comme au Japon, en Californie et en Europe, mais tous ces projets n'avancent pas à la même vitesse.

 

Source : http://news.autoplus.fr/news/1486694/Volkswagen-Hyundai-Honda-Toyota-FCV-Concept

 

 

 
Youtube logo
  twitter facebook jaime