presentation_wh2.jpg

Toyota Fuel Cell Sedan : la voiture à hydrogène disponible en 2015

Après l'hybride, Toyota mise sur une voiture à pile à combustible à hydrogène de série. Cette curieuse berline sera la première du genre proposée à la vente, lancée au Japon en avril 2015, puis en Europe l'été suivant, au tarif de 50.000 euros hors taxes.

 

L'hydrogène dans l'automobile, les constructeurs nous en parlent depuis de nombreuses années, mais seulement à travers des prototypes. Quelques-uns avaient poussé l'expérience jusqu'à des toutes petites séries limitée en location, comme la Honda FCX Clarity en 2008 en Californie. Pionnier dans l'hybride avec sa Prius lancée en 1997, le numéro 1 de l'automobile Toyota mise aujourd'hui sur cette technologie et révèle sa voiture à pile à combustible disponible prochainement à la vente, fruit de 20 ans de travaux.

Première voiture hydrogène commercialisée

Sans véritable nom, nommé provisoirement Fuel Cell Sedan, cette berline aux proportions étranges reprend à 95% les lignes du concept-car FCV du Salon de Tokyo 2013, lui même inspiré de la FCV-R de 2012. L'avant reprend les codes actuels du design Toyota, avec une calandre et des optiques discrètes, les prises d'airs étant ultra-agressives. Le reste de la carrosserie mise sur l'aérodynamisme avec deux grands plis latéraux, un pavillon à toit flottant très étrange et à l'arrière torturé.

Là n'est pas l'important, puisque c'est l'architecture moteur qui est l'attraction de cette Fuel Cell Sedan. Le système - baptisé FC Stack chez Toyota - repose sur la pile à combustible (technologie apparue en 1839), ici l'hydrogène stocké à haute pression (700 bar) dans un réservoir, générant de l'électricité pour le moteur électrique. Plus précisément, l'hydrogène (H2) réagit avec l'oxygène (O2) de l'air, créant des ions (une charge électrique), et de la vapeur d'eau (H2O) via la réaction simplifiée 2 H2 + O2 = 2 H2O.


Peu de détails


Déception, le constructeur japonais ne détaille pas la puissance de son moteur, n'exhibe pas l'intérieur, n'annonce pas d'autonomie moyenne et n'avance pas de coûts d'utilisation afin de comparer avec les actuelles voitures essence, hybrides ou électriques. Toyota se contente d'expliquer que l'hydrogène stocké "offre une densité d'énergie supérieure à celle des batteries".

Enfin, la grande nouveauté est que cette voiture à hydrogène sera à vendre, et non disponible dans une offre de location longue durée comme cela fut le cas sur la FCHV de 2002 ou la Honda FCX Clarity. Mieux, le prix ne sera pas exorbitant, indiqué à 7 millions de yens (50.000 euros) hors taxes, pour le lancement au Japon en avril 2015. 

La disponibilité pour l'Europe sera pour l'été 2015, à un tarif inconnu mais espérons similaire, soit 60.000 euros minimum TTC. Cependant, "dans un premier temps, les ventes se limiteront aux régions où l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène est en développement"  a précisé Toyota.

 
 
 
toyota-fuel-cell-sedan-voiture-hydrog-ne-2015-03-11195843aaxrj

 

Partagez sur votre réseau...

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

 
Youtube logo
  twitter facebook jaime